En 1857 au cours d'un congrés scientifique tenu à Grenoble, le doyen de la faculté M. LORY, précisait qu'il convenait de chercher d'autres gisements dans une position semblable à celle de "La porte de France" qui existait depuis 1842 et que cette position se situait au Chevalon de Voreppe.

Un petit entrepreneur de Seyssins M. Jean-François THORAND s'intéressa à la question.

Au cours d'une promenade dans les collines du Chevalon, il ramassa une pierre qui lui sembla être de la pierre à chaux, il l'emporta et la fit cuire dans le foyer de la cuisinière du ménage et découvrit qu'il s'agissait d'un excellent matériau pour la fabrication du ciment. . .

_ L'histoire de cette entreprise est résumée dans le cahier COREPHA N° 5

_ Des cimentiers nous racontent cette grande aventure lors du "Café patrimoine"

de septembre 2012 (voir le DVD)

Le cahier COREPHA N°5 est disponible en nos locaux au prix de 3 Euros

Un DVD des extraits de cette aventure est disponible en nos locaux au prix de 3 Euros

Ce DVD peut vous être expédié au prix de 6 Euros ( frais d'expédition en France métropole, emballage compris " tarif postal 2016 ")

N ' hésitez pas à nous contacter

Il n'y a aucun message pour le moment.

Laisser un message